Accueil » Localités » Butembo

Butembo

Situation des projets au mercredi 22 mai 2019

  1. Centre des Formations et des Conférences de Butembo (CFC/Butembo)
  • Les formations en gestion de projets attendent que nous ayons suffisamment d’apprenants inscrits.
  • Les participation aux frais sont baissées à 0.3844 €/heure/personne !
  1.  Légalisation
    • La signature du maire a été obtenu le 18 mai, celle du bureau de prévoyance social, ce jour.
    • La participation de l’EAE ASBL au développement local et à celui des échanges entre l’Union Européenne et l’Afrique, accessible ici, sera déposée demain au bureau de la prévoyance sociale.
    • Bruxelles, Butembo et Kinshasa préparent le dossier de demande de la personnalité juridique à introduire dans la semaine auprès du Ministre de la justice et garde des sceaux.
  2. Agroalimentaire
    • Les dernières photos des choux fleurs bloquées dans un ordinateur, ne sont pas encore rendues disponibles.
    • Notre agronome ne rentre plus ses rapports de participation et se fait muette.
  3. Enseignement
    • L’examen des photos d’école ne peut pas encore commencer, faute de personne pour s’y pencher.
    • Le CNTIC/Misebere doit être redémarré, juste après le dépôt de notre dossier au Ministère de Justice et à la garde des sceaux.
    • Les formations en gestion de projets de développement local ne sait pas encore commencer, faute d’avoir de candidats en nombre suffisant.
  4. Congolese Prices
    • Butembo est dans le processus de collecte de données.
  5. Colations
    • Sans rapport probant, pas de collation.
  6. CNTIC/Misebere
    • Suite de la collecte une fois finalisée le dossier de la personnalité juridique.

 

Situation des projets au mercredi 15 mai 2019

  1. Légalisation
    • La signature du maire de la ville est entendue depuis 3 semaines.
    • Un autre rendez-vous est fixé pour demain.
  2. Agroalimentaire
    • Les dernières photos des choux fleurs sont bloquées dans un ordinateur.
    • Gloria ne rentre plus ses rapports de participation.  Il faut chercher à comprendre pourquoi.
  3. Enseignement
    • L’examen des photos d’école n’a pas encore commencé, faute de personne pour s’y pencher.
    • Le CNTIC/Misebere doit être redémarrer, dès que nous aurons les papiers de l’État au complet.
    • Les formations pourraient commencer avec une nouvelle génération d’apprenant plus motivés.  Comment sont-ils motivés, ces nouveaux apprenants ?
  4. Congolese Prices
    • Mahagi n’a pas produit de bon résultat.
    • Butembo et Kyondo son à l’arrêt.
    • Kinshasa ne fait pas cas.
    • Nous comptons investir dans d’autre personnes que dans l’EAE ASBL.
  5. Collations
    • Sans rapport probant, pas de collation.
    • Un incitant pour dynamiser le CFC qui n’accueille encore aucune formation.

Samedi 15 décembre 2018

Bilan dressé par GPAU

Début : 16:09.
Fin : 17h13.
Durée : 1h04.
Sujets

  • Légalisation
    • Aux affaires sociales, la succursale n’attend qu’une signature d’un agent actuellement à Goma.  Une caution (de combien ?) est déjà versée.
    • Autorisation de fonctionnement : 150 € environ de frais à prévoir.  Les activités présentes (Congolese Prices, enquête pour le projet Agroalimentaire et pour le projet Cours de math en 6ème math-phys) sont non productives, budgétivores.  Elles ne permettent pas de lever ce montant.
  • Modem 4G venant de Kisangani
    • Le modem déjà est là.
    • Plusieurs tests, totalement financés par Bruxelles, pour un total de 75 €, ont montré que la transmission via Vodacom offre de bons résultats pour des cours en ligne via Skype.
    • Il faut compter 160 $/mois pour entretenir 8 h de connexion par jour : un abonnement 3G à 150 Go.
    • Cette connexion devrait produire 90 $/jour, soient 2.340 €/mois, pour 6 heures de cours/jour et 6 jours sur sept de cours par semaine : du dimanche à vendredi, de 8h00 à 18h00.
    • La succursale n’arrive pas à recruter professionnellement : pas de rapport écrit des résultats du recrutement, pas de liste de prospects, pas de discours publicitaire utilisés ; alors même que Bruxelles a envoyé un texte modèle.
    • Il faut donc prendre un abonnement 3G de et partager la connexion du téléphone mobile avec le PC du CFC.
    • eIl faut compter encore 2 semaines en sus pour son arrivée à Butembo.
    • La route Kisangani-Butembo est fortement dégradée.
      • C’est une opportunité pour EAE ASBL de proposer un projet d’entretien !
        • Se proposer pour une gestion de l’entretien du péage.
        • De l’emploi pour les ingénieurs des ponts et chaussées.
        • De l’emploi pour le cantonniers.
        • Du travail pour les administratifs et les fonctionnaires.
      • Cela ne peut se faire tant que nous n’avons pas encore l’autorisation de fonctionnement en bonne et due forme.
  • Connexion 4G
    • Butembo s’est rabattu sur la 3G d’Airtel pour économiser…
    • Sur un ordinateur portable est mis à la disposition de la succursale par Claude Kasereka Nzilamba.
    • Rester connecté 24/24 : la succursale attend avoir des rentrées régulières et suffisantes pour y penser.
    • Suivi des projets en temps réel de Bruxelles : impossible pour l’instant, faute d’avoir une connexion 3G fiable.
    • Assurer un coaching rapproché via le bureau virtuel accessible par Skype, WhatsApp, FB Messenger et le Web.
    • Le jeudi 1er novembre 2018.
      • Un sim 4G a été acheté pour EAE ASBL/Butembo (GPAU, prète).
      • Un abonnement de 5Go puis un autre de 20 Go ont été payé et n’ont duré que 3 jours en raison des tests au lieu de tirer un mois.
  • Prêts
    • Collation de l’agronome.  Estimation : 50 €/mois au moins.  EAE ASBL Bruxelles a offert 3×15 €/mois contre une participation aux récolte de données pour le projet Congolese Prices.
    • Connexion 4G du CFC : nous suggérons à Butembo de commencer avec 5 ou 10 Go/mois, 25 ou 50 €/mois, pour télécharger les cours au format mp4 de OneDrive.
  • Synergie EISU : agro-multiplicateur.
    • Gloria Kanyere prélève les données, mais est très lente faute de financement de ses déplacement et de sa collation.
  • Projet agro-alimentaire/Butembo.
    • L’augmentation de la production doit payer l’agronome.
    • Les agriculteurs craignent de ne pas être en mesure de tenir leur promesse pour cause des intempéries.  Il devient donc risqué pour l’EAE ASBL/Butembo d’engager son agronome sans être sûr de pouvoir le payer !
    • P (production), dP (son accroissement de la production induite par l’encradrement par un agronome de l’EAE ASBL), 0,5.dP (agronome) dont : (3/8).dP pour l’agronome et (1/8) dP pour le répondant local.  Ceci est une proposition qui agrée tout le monde ; mais, les agriculteurs se montrent peu rassurants.  Après la récolte et l’analyse des données, il faudra prendre une décision au regard de ce que produiront les formations, d’ici là.
  • Un projet agricole ou agroalimentaire pour Oicha (MMK).
    • Moïse n’a toujours pas encore déposé un dossier ; quand bien même il a déjà reçus les trois formulaires (description, analyse, rentabilité).
    • S’impliquer dans la mobilisation des fonds : cette démarche est arrêter par le fait que Butembo s’est assis sur les lettres à remettre aux commerçants, écclésiastiques et administratifs.
  • Formations et conférences
    • Comptabilité.
      • Claude Kasereka Nzilamba est déjà très pris par les démarches ; mais son agenda reste opaque pour l’ensemble.  C’est le cas aussi de ses autres associés locaux : Moïse Kyavumba et Gloria Kanyere.  Nous proposons que tout le monde publie son agenda !
      • Bruxelles assurera la formation aux conditions convenues avant : 15 €/h/groupe de PAF ; dont la moitié pour Bruxelles et l’autre moitié pour Butembo.
      • Formation à assurer par Armand Monthe.
    • Gestion de projets de développement local.
      • GPAU l’assure aux conditions initiales : 15 €/h/groupe de PAF.  Dont 50% pour Bruxelles et 50% pour Butembo.
    • Conférences
      • GPAU propose que Butembo organise des conférences pour faire connaître et adopter massivement l’association dans la ville : vision, mission, méthodes, réalisations, perpectives.
      • GPAU accepte d’assurer de telles conférences à la conditions que du financement soit trouvé pour les rafraîchissement des participants et que le cadre soit sélect.
      • Butembo devait dresser la liste des invités potentiels depuis : rien n’est encore apparu dans les rapports et Bruxelles n’a pas encore des textes non plus, faute disposer de temps.

Mercredi 31 octobre 2018

Compte-rendu incidentel de réunion

Lieu : WhatsApp.
Date : 31/10/2018.
Début : 16:42.
Fin : 18h33.
Durée : 28+26+5+5 = 64 minutes effectives (3 coupures intempestives de connexion).
Présents : Kasereka Nzilamba (EAE ASBL/Butembo, RL) Paluku-Atoka Uwekomu (EAE ASBL/Bruxelles, P.).

Sujets

  • Légalisation
    • Aux affaires sociales, la succursale n’attend qu’une signature d’un agent actuellement à Goma.  Une caution est déjà versée.
    • Autorisation de fonctionnement : 150 € environ de frais à prévoir.
  • Modem 4G venant de Kisangani
    • Il faut compter encore 2 semaines en sus pour son arrivée à Butembo.
      • La route est fortement dégradée : opportunité de projet !
      • Se proposer pour une gestion de l’entretien du péage.
        • De l’emploi pour les ingénieurs des ponts et chaussées.
        • De l’emploi pour le cantonniers.
        • Du travail pour les administratifs et les fonctionnaires.
    • Il faut donc prendre un abonnement 4G et partager la connexion du téléphone mobile avec le PC du CFC.
  • Connexion 4G
    • Sur un smartphone d’un membre à utiliser dans le CFC et sur chantier.
    • Sur un ordinateur portable mis à la disposition de la succursale.
    • Rester connecté 24/24.
    • Suivi des projets en temps réel de Bruxelles.
    • Assurer un coaching rapproché via le bureau virtuel accessible par Skype, WhatsApp, FB Messenger et le Web.
    • Demain, jeudi 1er novembre 2018.
      • Acheter un sim 4G pour EAE ASBL/Butembo (GPAU, prète).
      • Payer un abonnement de 5Go pour un mois (GPAU, prète).
  • Prêts
    • Collation de l’agronome.  Estimation : 50 €/mois au moins.
    • Connexion 4G du CFC : commencer avec 5Go/mois, se limiter à 10 Go/mois (25-50 €/mois).
  • Synergie EISU : agro-multiplicateur.
    • Nous proposer avec notre projet Agroalimentaire/Butembo.
    • Traiter la question de la sécurisation du stock : 30-50 tonnes.  C’est risqué pour la synergie.
  • Projet agro-alimentaire/Butembo.
    • L’augmentation de la production doit payer l’agronome.
    • P (production), dP (son accroissement de la production induite par l’encradrement par un agronome de l’EAE ASBL), 0,5.dP (agronome) dont : (3/8).dP pour l’agronome et (1/8) dP pour le répondant local.  Ceci est une proposition.
  • Un projet agricole ou agroalimentaire pour Oicha (MMK).
    • Doit déposer un dossier contenant les trois formulaires.
    • S’impliquer dans la mobilisation des fonds.
  • Formations et conférences
    • Comptabilité.
      • CKN est déjà très pris par les démarches.
      • Bruxelles assurera la formation aux conditions convenues avant : 15 $/h/groupe de PAF.
      • Formation à assurer par AM.
    • Gestion de projets de développement local.
      • GPAU l’assure aux conditions initiales : 15 $/h/groupe de PAF.
    • Conférences
      • Butembo prie Butembo d’organiser des conférences pour faire connaître et adopter massivement l’association dans la ville.
      • GPAU accepte d’assurer de telles conférences à la conditions que du financement soit trouvé pour les rafraîchissement et que le cadre soit sélect.
      • Butembo doit dresser la liste des invités potentiels dès maintenant.

Samedi 5 mai 2018.
Centre de formations et de conférences de l’EAE ASBL/Butembo

Nous venons d’ouvrir un nouveau centre de formations et de conférences sis :

Avenue Rwenzori 3
Bâtiment Dominique Kahundira
1er étage
Cellule Centre Commercial
Quartier Lumumba
Commune Kimemi
VILLE DE BUTEMBO

Deux groupes de séminaristes y suivent déjà une formation pratique en gestion des projets de développement local.  Trois modules de 25 heures chacun.  Les PAF sont de 15 $/heure/groupe de 8 à 15 personnes qui se partagent les frais au lieu de 150 $/h/groupe que devaient coûter une telle formation.  Chaque apprenant travaille sur projet et constitue ainsi progressivement le dossier bancable de son projet..


6 commentaires

  1. kakule syavugha dit :

    Bonsoire,je Voudrai Demander Ce Qu’il Faut Faire Pour Beneficier D’une Bourse D’etude.Je Suis Etudiant A L’ulpgl/butembo A G2 Economie Et Gestion.Je Me Trouve Dans L’incapacite De Poursuive Avec Mes Etudes Universitaires Acause Des Frais A Tel Point Que Je Risque D’abandonner Sans Le Vouloire.Aider Moi,je Vous Souhaites Bonne Continuite Dans Vos Projets.

  2. kakule syavugha dit :

    Bonjour, Comment Beneficier D’une Bourse D’etude? Je Suis Kakule Syavugha Etudiant De L’ulpgl/butembo.J’ai 23ans Je Me Trove Dans L’incapacite De Continuer Mes Etudes Faute Des Frais Academiques,alors Je Sere Très reconnaisant si vous m’aidiez.je vous souhaites prosperite dans vos projets

    • Pour 2015/2016, nous n’avons pas de sponsor au projet FEEC. Nous qui prendrons, possiblement, en charge notre candidat de 2014/2015. Nous attendons la mise en ordre du dossier de l’intéressé.
      Les conditions ne s’inventent pas : nous les avons publiés ici http://projet2014.com/feec.

    • Vous pouvez prendre contact avec nous par émail (palukuatoka@msn.com avec comme objet : FEEC) ou par WhatsApp, au numéro +32486741704.
      Nous entreverrons une levée de fonds dans Butembo et ses environs pour l’année 2018/2019 ton projet que tu devra exposer par écrit. Le résultat d’une telle démarche n’est pas garantie dans l’environnement bubolais, mais : qui ne tente rien n’a rien.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :