Accueil » Projets » CNTIC

CNTIC

Le projet CNTIC, Centre de Nouvelles Technologies de l’Information et des Communications, veut offrir à la localité où il est lancé :

  1. Dans un premier temps, un centre de formation dans les nouvelles technologies de l’information (informatique de pointe), des communications (télécommunications de pointe) et de l’électronique (électronique de pointe).
  2. Avant d’aller plus loin, le projet prévoit deux autres étapes intermédiaires :
    1. La production de logiciels.
    2. Le montage d’équipement des trois technologies.
  3. Dans un deuxième temps, trois industries : de l’informatique de pointe, des télécommunications de pointe et de l’électronique tout aussi de pointe.

Deux projets pilotes ont été conçus sur la ville de Bunia (CNTIC/Kanda, 17 locaux de 8×6 m², coût de la construction clé à la main : 135.000 $) et celle de Butembo (CNTIC/Misebere, 22 locaux de 8×6 m², coût de la construction clé à la main : 185.000 $).

Réalisations

Kanda (en cours de délocalisation)
  1. Mise à disposition d’une concession de 30×75 m².  Aujoud’hui, cette concession est réduite à 30×50 par le fait d’une vente illégale d’une parcelle de la concession par des tiers.  Nous attendons délocaliser le projet au profit de Jupugulo, Ugudo ou Ramogi dans le territoire de Mahagi dans les jours qui viennent, Dieu voulant.  La raison est que la population de Bunia en général et de Kanda (Ndibakodu) ne s’engage pas dans le projet depuis 1982…  L’ordre qui est là est l’ordre de priorité décroissante de la localisation du prochain centre.  Nous prendrons la première localité qui répondra positivement.  Pour l’heure, les démarches sont en cours au niveau de Jupugulo ; et la concession de Kanda (Ndibakodu) est en vente aux enchères à toute pesonne intéressée.  Point focal : +243 821 662.  Prix de départ de l’enchère : 6500 $ + tous les frais administratifs.  La dernière proposition sur la table est à 8.000 $+ tous les frais administratifs. Les fonds serviront totalement à la création d’un CNTIC dans le lieu retenu dans Mahagi.
  2. Dressage d’un plan préliminaire et évaluation du coût de la construction clé à la main du centre : 135.000 €.
  3. Cadastrage du terrain.
  4. Défrichage et pose d’une pancarte : cliquez ici pour voir les photos de la concession.
Misebere
  1. Mise à disposition d’une concession de 50×60 m² sous forme de 4 parcelles contigües.
  2. Dressage d’un plan préliminaire et évaluation du coût de la construction clé à la main du centre : 185.000 €.
  3. Cadastrage de la concession.
%d blogueurs aiment cette page :