Accueil » Projets » CNTIC

CNTIC

Le projet

Le projet Centre de Nouvelles Technologies de l’Information et des Communications, CNTIC, offrir à la localité où il est lancé :

  1. Dans un premier temps, un centre de formation dans les nouvelles technologies de l’information (informatique de pointe), des communications (télécommunications de pointe) et de l’électronique (électronique de pointe).
  2. Dans un second temps, un centre de production de logiciels internationalement vendables et orientés informatique, télécommunications et électronique essentiellement.
  3. Dans une troisième étape, un lieu de montage d’équipements des trois technologies par assemblage de pièces venant de partout.
  4. Dans une phase finale, trois industries : de l’informatique de pointe, des télécommunications de pointe et de l’électronique tout aussi de pointe.

Deux projets pilotes ont été conçus : sur la ville de Bunia (CNTIC/Kanda, 17 locaux de 8×6 m², coût de la construction clé à la main : 135.000 $) et celle de Butembo (CNTIC/Misebere, 22 locaux de 8×6 m², coût de la construction clé à la main : 185.000 $).

Le CNTIC de Kanda est délocalisé à Jupugulo, chez les Upio, dans me terrotpore de Mahagi, faute de rencontrer de l’intérêt chez la population du quartier de Ndibakodu (ex-Kanda).  En deux mois, le projet est bien démarré à Jupugulo comme on peut le voir en suivant ce lien-ci.

Réalisations

Kanda (en cours de délocalisation > délocalisation achevée en octobre 2019)
  1. Mise à disposition d’une concession de 30×75 m².  Aujoud’hui, cette concession est réduite à 30×50 par le fait d’une vente illégale d’une parcelle de la concession par des tiers.  Nous attendons délocaliser le projet au profit de Jupugulo, Ugudo ou Ramogi dans le territoire de Mahagi dans les jours qui viennent, Dieu voulant.  La raison est que la population de Bunia en général et de Kanda (Ndibakodu) ne s’engage pas dans le projet depuis 1982…  L’ordre qui est là est l’ordre de priorité décroissante de la localisation du prochain centre.  Nous prendrons la première localité qui répondra positivement.  Pour l’heure, les démarches sont en cours au niveau de Jupugulo ; et la concession de Kanda (Ndibakodu) est en vente aux enchères à toute pesonne intéressée.  Point focal : +243 821 662.  Prix de départ de l’enchère : 6500 $ + tous les frais administratifs.  La dernière proposition sur la table est à 8.000 $+ tous les frais administratifs. Les fonds serviront totalement à la création d’un CNTIC dans le lieu retenu dans Mahagi.
  2. Dressage d’un plan préliminaire et évaluation du coût de la construction clé à la main du centre : 135.000 €.
  3. Cadastrage du terrain.
  4. Défrichage et pose d’une pancarte : cliquez ici pour voir les photos de la concession.

Nous avons été obligé de clôturer ce projet octobre dernier au profit du lancement d’un autre à Jupugulo.

Misebere

Misebere en un quartier dans la périphérie est de la ville de Butembo, dans la province du Nord-Kivu, en République Démocratique du Congo.

  1. Mise à disposition d’une concession de 50×60 m² sous forme de 4 parcelles contigües.
  2. Dressage d’un plan préliminaire et évaluation du coût de la construction clé à la main du centre : 185.000 €.
  3. Cadastrage de la concession.
Jupugulo

Jupugulo est une patriarchie dans la chefferie des Upio, dans le territoire de Mahagi, en la province de l’Ituri, en République Démocratique du Congo.  Le CNTIC de Jupugulo est une délocalisation du CNTIC de Kanda, démarche amorcée depuis septembre 2019.

  1. La mission protestante locale vient de mettre à la disposition de l’EAE ASBL un terrain de 200×200 m², soient 4 ha.
  2. Nous avions prévu de construire 25 locaux initialement.  Au regarde de la grâce que Dieu nous a faite, nous prévoyons d’y construire 100 locaux au moins pour une en faire un complexe qui comprenne :
    1. Une garderie, afin de permettre aux femmes de s’occuper d’autres besogne et aux jeunes filles d’y trouver de l’emploi.
    2. Un école maternelle pour lancer les enfants dans la culture des technologies de pointe.
    3. Une école primaire qui assure l’éducation de base des enfants de Jupugulo et ses environs immédiats.
    4. Une école secondaire qui sera un modèle en matière d’entrée dans le monde des technologies de pointes dans toutes les secteurs : lettres, sciences spéculatives, sciences appliguées, sciences de la nature, science de l’homme, des animaux, des plantes et de la matière inerte, etc.
    5. Un institut des technologies de pointes, un ITP, qui commence par l’électronique, l’informatique et les télécommunications et se poursuive par la médecine de pointe, la linguistique de pointe, etc.
    6. Le centre de nouvelles technologies de l’information et des communications, le CNTIC de Jupugulo (CNTIC/Jupugulo), qui est avant tout un centre de formation aux technologies de pointes, à commencer par celles de l’informatique, des télécommunications et de l’électronique.
    7. Un héliport pouvant accueillir un hélicoptère de 30 tonnes.
    8. Un mini-centre météorologique.
    9. Un centre de collecte et de traitement de données dans le territoire de Mahagi.
    10. Un centre de langues : alur, français, anglais et autres langues d’utilité culturelle ou économique.
  3. Dressage d’un plan préliminaire et évaluation du coût de la construction clé à la main du centre : 240.000 €.  Vu les mesures du terrain nous octroyé, nous devons nous préparer pour lever au moins 1.000.000 €, rien que pour les constructions des bâtiments clés à la main, hormis les équipements, les consommables, les salaires, les entretiens et les amortissements.
  4. Cadastrage de la concession.
    1. La question doit être traitée avec l’église protestante pour nous assurer que l’EAE ASBL garde la jouissance du bien immobilier tant qu’elle est active dans Jupugulo.  Le souci ici est d’anticiper les lotissements futurs organisés par l’autorité publique.
    2. Le cas échéant, un contrat ou une convention précis devront être signés, pour la collaboration Église protestante-EAE ASBL.

 

%d blogueurs aiment cette page :