Accueil » Projets » Enseignement

Enseignement

Introduction

Nos projets ITP (Initié par l’EAE ASBL), CNTIC (Initié par le Projet 2014), FEEC (Initié par le Projet 2014), EDD (Initié par l’EAE ASBL) et BCIE (Initié par l’EAE ASBL) sont les premiers à s’inscrire dans la logique de nos propositions en matière d’instruction, de formation et d’éducation !

Quelques conseils aux états

  • Quadrimestrialisation à fond : 3 mois fermes d’enseignement, 1 mois de vacances, sans devoirs ni examens à préparer !  Oui aux stages en entreprise ou en famille pendant les vacances.
  • Séparation de la fonction enseignante d’avec la fonction d’évaluation.
  • Inspection en plein régime : application des sanctions positives et négatives, visant un réel développement de l’apprenant, de l’enseignant, du parent et de l’État, après une évaluation objectivée de l’instruction, de la formation, de l’éducation proposées, par des organismes indépendants, sous contrôle de l’État.
  • Complétude de l’enseignement offert à tout les niveaux, jusqu’à l’université : diversification des filières.  Inclusion de tous les champs de l’enseignement : l’instruction (accumulation de savoirs), la formation (acquisition de compétences, d’expertises, du savoir-faire dans sa filière et dans son orientation) et l’éducation (enseignement holistique : prise en compte du savoir-être et de la discipline familiale, communautaire, sociétale, nationale…).
  • Responsabilisation de tous les acteurs : les parents paient tous les frais pour leurs enfants ; les banques offrent des crédits à l’enseignement ; les assureurs offres des services complets d’assurance tout le long du parcours de l’apprenant ; l’État contrôle les services de l’instruction, de la formation, de l’éducation et de l’évaluation des acquis et des compétences ; les apprenants préparent leur avenir sur trois plans : l’instruction, la formation, l’éducation ; les enseignants, les formateurs et les éducateurs assurent l’instruction, la formation et l’éducation professionnellement.
  • Visée de l’érudition, de la qualification, la compétence, l’expertise, de l’humanisme de haut niveau : obligation d’enseignement jusqu’à la fin du baccalauréat ou graduat pour tous les enfants.
  • Obligation d’une qualification reconnue par l’État pour tout futur travailleur : afin de rendre le pays productif, compétitif.

Quelques conseils aux parents

  • Inscription systématique de tous les enfants dans des écoles de qualité ; exigence de la fermeture des écoles confirmées sans apports positifs pour la localité et la nation.
  • Suivi de près les études des enfants par un contact permanent, régulier avec l’enfant, l’école, l’institut, l’université, la collectivité.
  • Défense de l’image, du renom de la famille et de la collectivité.
  • Prises d’initiatives dans son quartier, sa commune, sa localité, son district, sa province ou sa région qui pousse à l’excellence de l’enseignement ; proactivité face à l’État.
  • Fédération des ressources ; lutte contre l’irresponsabilité, la division ; combat pour la responsabilité et la solidarité.

Conseils aux apprenants

  • Marche en avant en grand adulte en puissance, dès que est compris où se trouvent ses intérêts.
  • Tenir à l’œil ceux qui veulent vous subjuguer et ester-les en justice sans trop attendre ; sinon, vous le regretteriez !
  • Travailler d’abord sur la compréhension du monde, ensuite, tirer les leçons des acquis.
  • Visée de l’excellence dans l’érudition, la qualification, la compétence, l’expertise ; recul intelligent et sage nos limites, physiques, intellectuelles, psychiques, culturelles et spirituelles.
  • Méfiance des jaloux : ils existeront jusqu’au retour du Roi des rois !
  • Humilité : demande de conseils, d’explications, de guidance, d’accompagnement ; en fonction des besoins concrets ; reculer les frontières de la connaissance, de l’expertise, de la discipline.
  • Comparer pour apprécier et faire l’autocritique de ses progrès.
%d blogueurs aiment cette page :