Accueil » Non classé

Archives de Catégorie: Non classé

Vunyapuru : bientôt un grenier du choux-fleur ?

Les choux-fleurs de Vunyapuru sont là.

Les photos de la 1ère récolte, celle des prémices, sont là et parlent mieux que mille paroles.

Pour l’instant, ce ne sont que des fruits de jardins.

La saison prochaine, EAE ASBL pense à des champs. Il faut cependant financer tout cela. Une fois la récolte terminée, le bilan financier sera dressé pour conclure à la poursuite ou pas du projet.

Libérer les esprits…

Une de nos missions c’est de participer au développement culturel.

Cette converstion-ci vous montre comment nous procédons des fois.

[11/7, 14:52] Adama: Merci pour les détails. Ce soir nous allons nous voir avec Zephire et décider de la marche à suivre
[11/7, 14:53] Adama: N avez pas pas des partenaires qui peuvent financer les projets en Rdc?
[16/7, 15:57] Paluku-Atoka Uwekomu: Plus personne vraiement ne veut financer des projets congolais si ce n’est les organismes internationaux (onusiens, européens, africains…), de coopération bilatérale, nationaux (Ministères en charge de l’enfance, de la formation, de l’emploi…) ou de coopération multilatérale (Belgique, France, Chine, Russie, Corée, Inde, SADC…) ou encore les organismes caritatives (Caritas Catholica, Solidarité Protestante…).
Comme vous avez le F.92, je vous conseille de saisir toutes les occasions qui s’offrent en soumettant des projets aux organismes onusiens (UNESCO, UNICEF…), européens (Commission Européenne…), nationaux (Fédération Walonie-Bruxelles…), confessionnels, privés (Microsoft…), après avoir bien préparer vos rapports d’acitivtés de 3 années derrière (2017-2019) et vos programmes d’activités pour l’année prochaine ou pour les deux ou trois prochaines années.
[16/7, 16:00] Adama: Merci pour les précisions. Nous sommes en pleine rédaction de un projet que nous allons soumettre à l’OMS
[16/7, 16:10] Paluku-Atoka Uwekomu: C’est très bien ! Cependant, vous devez toujours avoir un plan B : une solution de réserve au cas où l’OMS ne vous accorde pas son financement.
EAE ASBL vous recommande de surtout compter sur votre production interne et de ne voir dans les financements extérieurs que des opportunités à saisir lorsqu’elles se présentent ou qu’elles sont disponibles, accessibles !
[16/7, 16:13] Adama: Effectivement. Nous fonctionnons d abord grâce à des cotisations des membres. Mais en RDC l objectif de tout organisation est d accéder aux financements. C est la réalité de la RDC . Il est rare que les membres mettent bcp des moyens pour l ASBL
[16/7, 16:26] Paluku-Atoka Uwekomu: L’accuse pas la RDC. Accuse ton association.
Pourquoi travaillez-vous sur des projets non-rentables ?
Ne travailler que sur des projets rentables, motivants : ce ne sont pas les membres qui devraient payer les frais des projets ; mais bien les bénéficiaires. Ceux-ci devraient vous remercier pour l’encadrement, l’animation de projets que vous leur offrez en vous payant, en payant vos membres et pas l’inverser.
Les choux de nos jardinier vont bientôt être vendus. Notre agronome sera payé pour l’encadrement qu’il a assuré de ces jardinier ! Ca marche avec l’EAE ASBL, cela doit pouvoir marcher avec vous aussi.
Vous participer au sous-développement et non pas au développement avec la politique que vous voudriez mettre sur la tête de tout le monde. Les ONG internationales qui oeuvrent au Congo se font payer très cher. Pourquoi pas vous ?

Choux fleur à Vunyapuru, dans Lubero…

Vunyapuru : attaque et riposte.

Non pas contre une riposte contre une attaque des rwandais ni contre Ebola, mais bien contre des parasites qui s’attaquent aux choux fleurs de nos partenaires jardiniers.

Voici le rapport, en images, que nous ramène notre agronome, Gloria Kavugho Bakyahulene de l’EAE ASBL/Butembo.

Programme d’activités : semaine du 17 juin

Kinshasa

Paluku-Atoka Uwekomu: Programme de travail de la semaine, s’il vous plait.
Je propose :
(1) recevoir les enquêteurs du ministère de justice ;
(2) finaliser l’agrément dans la ville-province ;
(3) glaner les chômeurs qui voudraient être accompagner dans la recherche ou la création d’emplois rr produire leurs curricilums vitae ;
(4) finaliser le dossier des projets Agroalimentaire et ITP ;
(5) recrutement de 12 apprenants au moins pour le projet Formations en gestion de projets (par email).

Bruxelles

(1) SOBDC : quid accompagnement des entrepreneurs (hommes et femmes) dans un deuxième volet du projet Coopératives ?
(2) Atuka Samuel : examiner avec les ministères comment reproduire le projet Coopératives dans l’UE en commençant par la Belgique.
(3) Paluku-Atoka Uwekomu : résultats partiels de l’analyse des documents venus du tronçon Avu-Panyabiu, sur l’axe Avu-Djangali.
(4)
– Suivi des activités de Butembo et Kinshasa.
(5) Préparation de l’accord cadre et pour l’ordonnance présidentielle.
(6) Rappel à SOBDC : rapport de semis des pommes de terre : saison A 2019.
(7) Compléments au dossier du projet ITP.
(8) Verser le F.92 aux dossiers de demande de financement au FF des NU, FIDC, UNESCO.
(8) Former Butembo dans le maniement de l’application de suivi des entrepreneurs.
(9) Rapport Coopératies/Mahagi : 2 ! 1er rapport Coopératives/Butembo.
(10) Préparation du rapport mensuel à l’attention du service de la sécurité sociale de Butembo.
(11) Ramata : avancement des projets Migration légale et Lutte contre l’esclavagisme.
(12) Bilan à mi-parcours de l’ASBL (6 premiers mois de 2019).

Butembo

(1) 5 chômeurs D6 ou G3 nouveaux sur ta liste, leurs curriculums en ordre, par jour. Est-ce possible ?

(2) Tu dois maintriser l’outil de suivi des entrepreneurs et l’utilisation de OneDrive.

(3) Suivi de l’ouverture de compte bancaire.

(4) Perception des participations aux frais des apprenants : au moins 6 apprenants qui paient leurs module 1, cash.

Comment sécuriser Kpandroma ?

[11/6, 21:25] +243 816 207 950 :

Situations confuse à Kpandroma. Un élément PNC vient d’être brûlé vif par les jeunes à l’entrée du marché de ce centre de négoce du territoire de Djugu. Il est 18h25′. C’est après tiré ++ieurs coups de balle en plein marché, plongeant la population dans une totale panique, fuyant dans toutes les directions. Ces mm jeunes sont allés vite saccager le bureau de la PNC et tout ce qui y était, donnant l’occasion aux prisonniers de s’échapper ! Tous les autres policiers ont pris le large car on voulait à leur vie,en commençant par le commandant. Tout le monde s’est enfermé, pdt que des enfants ont fui sans trace se plaignent qlqs parents. À cette heure, la destruction du bureau/PCR se poursuit par ces jeunes très en colère
[12/6, 09:26] Paluku-Atoka Uwekomu:

Cette riposte populaire, mieux, juvénile, condamnable sur sa forme – incoditionnellement, mais pas sur le fond – à priori, démontre que la relation de la population aux gouvernants de la République soit dans un état déplorable !
Dans le projet Sécurité de l’EAE, nous pouvons proposer à l’autorité de Kpandroma comment rétablir l’ordre publique en recourant au droit, ou plutôt à la justice !

Appel au secours : déplacés du territoire de Mahagi

La synergie EAE ASBL et SOBDC ONGD ASBL se propose pour canaliser vos aides en direction des déplacés du territoire de Mahagi en République Démocratique du Congo.

Une collecte de fonds est organisée par la synergie.  Vos aides financières sont collectées sur le compte du partenaire belge de l’EAE ASBL pour tout ce qui est mobilisation de fonds d’aide humanitaire et chrétienne : l’AUPC ASBL.

Belfius Banque
Rue Grétry 67
4020 Liège
Royaume de Belgique
IBAN : BE24 7795 9821 8838
BIC/SWIFT : GKCCBEBB
Titulaire : ASSOCIATION DES AMIS DE L’AUMONERIE UNIVERSITAIRE PROTESTANTE DU CONGO – AUPC ASBL

Responsable : Pasteur Banza Kamutenga – Eglise baptiste d’Amercoeur – Liège.
Communication : AIDE D’URGENCE – DÉPLACÉS DU TERRITOIRE DE MAHAGI – RDC